Faire une vidéo animée est un travail de longue haleine. Tout commence avec le storyboard, essentiel si l'on ne veut pas se perdre dans les séquences. Il permet également de voir - de manière assez rustique, on le concède - l'enchaînement des différentes scènes, afin de ne pas perdre de temps lorsque l'on passe à la phase production. 
Une fois le storyboard posé, on fait un état des lieux de ce dont nous allons avoir besoin pour monter cette vidéo : photographies, illustrations, musique, bruitages etc. Le but est de préparer un maximum d'éléments en amont dans un souci, encore une fois, d'efficacité.
Non, monter une animation n'est pas une mince affaire, mais chez Rhêtorikê, on n'a pas peur de se lancer des défis !
Back to Top